Eau minérale naturelle, environnement - Volvic

Gérer durablementla ressource et son environnement

Pour assurer la pérennité de sa ressource naturelle, Volvic s’engage à ne pas prélever plus de 15 % de ce que la nature lui offre et à protéger la totalité de l'écosystème dont elle est en charge.

Volvic est l'une des sources d'eau minérale naturelle les plus abondantes de France ! Pour que la source continue à se renouveler au rythme de la nature, Volvic prélève moins de 15 % du flux naturel de l'eau. Cette démarche de développement durable s'inscrit depuis toujours dans des gestes quotidiens, comme la vérification des quantités prélevées par une équipe d'hydrogéologues : un engagement historique pour Volvic, parce que la nature est au cœur de son héritage et de notre avenir.

Interview

Patrick Lachassagne,
Hydrogéologue, responsable environnement et ressources en eau pour danone

Parce que l’eau minérale naturelle Volvic est issue d’une histoire millénaire, Patrick Lachassagne vous montre la démarche de développement durable entreprise pour la préserver.

Une gestion exemplaire de la
ressource en eau reconnue par l'Union européenne

Au fil des années, Volvic a acquis un savoir-faire dans la gestion et la protection d'une ressource en eau sous couvert forestier et a choisi de le partager au niveau européen. Entre 2009 et 2013 a été mené le projet Life SEMEAU, dans le cadre du programme LIFE + Environnement de l’Union européenne. Visant à créer un outil de gestion des forêts et des eaux de surface et souterraines, il a révélé le lien extrêmement fort entre la forêt et la ressource en eau, en quantité et en qualité. L’outil a ainsi permis de définir des stratégies de gestion du territoire à très long terme, qui animent dès à présent Volvic pour préserver son écosystème.

gestion forestière

En savoir +

SPRING, une méthode pour optimiser la gestion de la ressource

Depuis 2009, Volvic s'appuie également sur SPRING (Sustainable Protection and Resource ManagING). Cette méthode d'évaluation établit un standard de gestion optimale de la ressource, qui intègre des paramètres qualitatifs et quantitatifs, ainsi que l’engagement des acteurs locaux. Elle permet de déterminer chaque année des plans d'amélioration et de suivre l’ensemble des actions mises en œuvre, afin de se positionner au niveau d’exigence fixé.