Hydratation et sport

L'eau est un nutriment essentiel à la vie.
Pendant l'activité physique, le rôle de l'eau dans notre corps est encore plus critique.

Pendant un exercice physique, les muscles produisent de la chaleur qui a besoin d'être évacuée pour permettre le maintien de la température corporelle. En pratique, l'eau sert de transporteur à cette chaleur à travers le sang et, tel un réfrigérant, elle permet d'évacuer l'excès de chaleur grâce à l'évaporation de la sueur au niveau de la peau.

Les taux de sudation observés pour différents sports varient de façon significative avec des valeurs moyennes comprises entre 0,29 et 2,37 L/h, selon le type et l'intensité de l'activité pratiquée (entraînement ou compétition).

Par exemple, pendant 1 heure d'exercice physique en été, un homme entraîné perd approximativement :

Natation : 0,4 L
Football : 1,5 L
Tennis : 1,6 L (En compétition)
Course de cross-country : 1,8 L

En pratique, la quantité de sueur produite augmente avec l'intensité de l'exercice, mais aussi avec
la température et l'humidité de l'air ambiant.

La pratique d'une activité physique a pour conséquence une augmentation des besoins en eau pour compenser les pertes liées à la sueur. Si ces besoins croissants ne sont pas couverts, le corps peut alors se trouver en état de déshydratation.

 

Activité physique

L'hydratation dans le sport